Abdominoplastie : Guide, Conseils et Informations

Notre corps évolue et se transforme au cours de notre vie et pas toujours de la façon de nous l’aurions souhaité.

Après une prise ou une perte de poids importante, ou tout simplement à la suite d’une grossesse, il arrive que le ventre se ramollisse, et malgré le sport et les régimes, il est très difficile de lui rendre un aspect esthétiquement agréable.

Il n’y a pas alors cinquante solutions, et le recours à la chirurgie esthétique et très souvent envisagé.

Les chirurgiens nous proposent donc une abdominoplastie, ou plastie abdominale, qui permet rapidement de retrouver un ventre plus ferme.

Qu’est-ce qu’une abdominoplastie ?

abdominoplastie

Il s’agit donc d’une intervention chirurgicale visant à corriger un ventre dit dystrophique.

C’est le mot scientifique qui désigne une dégradation ou une altération de la paroi abdominale, se manifestant par un excès de peau ou de graisse sur le ventre, ou encore par l’affaissement des muscles sur cette même région.

Avec l’âge, après une grossesse ou bien une perte de poids importante, il n’est pas rare que l’apparence du ventre soit particulièrement altérée, la peau a perdu son élasticité, la graisse s’est accumulée, et les muscles se sont relâchés.

Cette chirurgie, est donc proposée pour effacer une distension importante, ou effacer certaines lésions, comme des vergetures.

Elle permettra de retirer de la peau, ou même de retendre les abdominaux si nécessaires, afin de retrouver un ventre plus plat et raffermi.

La plastie abdominale est également proposée aux femmes d’une cinquantaine d’années en léger surpoids, qui s’aggravera forcément au fil des ans.

C’est alors une opération préventive, qui permet de retirer une partie des cellules graisseuses pour réduire la prise de poids au niveau du ventre.

L’abdominoplastie standard, consiste à découper un lambeau de peau excessif s’abaissant vers le pubis. On coupe alors la forme d’un croissant en dessous du nombril, et on suture ensuite le lambeau supérieur au ras des poils pubiens.

La peau est immédiatement retendue, et l’excès n’est déjà plus qu’un lointain souvenir.

La coupe en croissant permet de respecter les plis naturels, pour que la cicatrice se confondent avec ses derniers.

En général, aucune cicatrice n’est apparente, du moins lorsqu’on est en maillot ou en dessous, puisqu’elle sera cachée par la culotte.

Déroulement d’une abdominoplastie

La plastie abdominale commence bien avant le jour de l’opération et se découpe en plusieurs étapes.

Il est nécessaire de rencontrer deux fois le chirurgien, et les deux consultations doivent être espacées de 15 jours.

Ces rendez-vous sont obligatoires, afin de s’assurer que le ou la patiente est réellement motivé, et qu’il ne s’agit d’un simple coup de tête.

Il faudra ensuite respecter certaines consignes médicales, comme l’arrêt d’anti-inflammatoires, d’aspirine ou d’anticoagulants, 15 jours avant l’opération pour éviter le risque d’hémorragie, mais aussi arrêter la cigarette deux mois avant l’opération, pour limiter les risques de nécroses, ou encore interrompre la contraception orale le mois précédent pour réduire le risque thrombo-embolique.

Il est ensuite nécessaire de rencontrer l’anesthésiste environ 72 heures avant l’opération afin de prévenir tous les risques liés à l’anesthésie générale.

En effet, c’est toujours sous anesthésie générale que se déroule une abdominoplastie.

L’opération peut varier entre 1 heure et 4 heures, suivant l’importance et le type de plastie abdominale pratiquée.

Le patient devra rester 3 jours et 2 nuits en clinique.

Une fois le travail terminé, le chirurgien place des drains ou des lames en silicone sous la peau qui devront être retirées avant la sortie de la patiente, généralement le lendemain de l’opération.

Enfin, on garde un bandage une seule nuit, puis ce pansement est remplacé par une gaine de contention qu’il faudra porter quelques semaines, 24 heures sur 24.

Si l’opération consiste en une abdominoplastie lourde, et que les muscles ont dû être resserrés, alors il est possible de garder cette gaine pendant prés de deux mois.

Généralement, les fils de suture se résorbent naturellement.  Si ce n’est pas le cas, il faut retourner voir le chirurgien environ 15 jours après l’abdominoplastie.

Pendant les 6 à 8 semaines suivant la plastie abdominale, le patient ne devra pas avoir d’activité sportive, et ne pas faire d’efforts trop intenses mettant en tension les muscles abdominaux.

Il faudra par exemple éviter de porter de trop lourdes charges.

Deux semaines d’arrêt de travail sont conseillées et le patient doit éviter de se déplacer autant que possible pendant cette période.

Il y aura ensuite 4 consultations pour s’assurer du bon déroulement de la phase post-chirurgicale, à 1, 3, 6 mois et 1 an de l’opération.

Le résultat final et définitif ne pourra être jugé qu’après 6 mois à 1 an.

 Les avantages d’une abdominoplastie

L’abdominoplastie à plusieurs avantages. C’est tout d’abord une solution esthétique.

On obtient un ventre plus plat et plus ferme rapidement, ce qui peut également permettre de retrouver une réelle confiance en soi.

En effet, certaines personnes ayant connu des variations de poids importantes ont souvent beaucoup de mal à accepter leur corps.

L’abdominoplastie les aidera à retrouver une silhouette qu’il assumeront plus volontiers.

Comme de nombreuses opérations de chirurgie esthétique, la plastie abdominale peut régler un problème qui est finalement plus psychique que physique.

Comme expliqué plus haut, c’est également un bon moyen de lutter contre la prise de poids liée à l’âge.

En retirant les cellules graisseuses, on évite la prise de poids sur le long terme et donc on reste plus mince jusqu’à un âge avancé.

En plus d’une opération esthétique, c’est aussi un bon moyen de garder plus de mobilité et de se sentir plus à l’aise que si on été en surpoids.

Enfin un resserrement des muscles abdominaux, permet de renforcer son corps et de faire travailler nos muscles plus simplement par la suite.

Le corps entier retrouve une certaine vigueur, et il sera plus facile alors de faire certains exercices et de maintenir son poids de forme.

Liposuccion ou abdominoplastie ?

abdominoplastie-cout

En réalité une abdominoplastie vient en général après une liposuccion ou est combinée avec cette dernière.

Dans de nombreux cas, lors d’une plastie abdominale, on procède tout d’abord à une liposuccion pour retirer la surcharge graisseuse, puis on pratique ensuite une l’abdominoplastie pour retendre la peau ou resserrer les muscles abdominaux.

La liposuccion est une opération plus légère, mais elle peut provoquer l’apparition d’un ventre détendu et d’un surplus de peau lors du retrait de la graisse.

Il peut alors être nécessaire de procéder par la suite à une abdominoplasite, afin de retrouver une silhouette plus esthétique.

Dans d’autres cas, notamment chez des personnes jeunes qui ne présentent aucun relâchement cutané ou musculaire, alors une simple liposuccion sera suffisante.

Prix d’une abdominoplastie

En France, le prix d’une telle opération varie considérablement en fonction du travail à effectuer.

Ainsi, pour une mini-abdominoplastie les prix débutent à 1 500€ environ, et pour une opération plus complète avec resserrement des muscles abdominaux, il faut compter entre 4 000 et 6 000€. En général, les opérations les plus pratiquées coûtent en moyenne 4 500€.

Réaliser une abdominoplastie à l’étranger

Certaines destinations sont privilégiées pour ce genre d’opération, et on trouve des formules avec nuits dans de prestigieux hôtels, et prise en charge totale du patient à des prix bien plus attractifs que ceux pratiqués en France.

En Hongrie ou en Pologne ce marché est en pleine expansion, les prix sont parfois jusqu’à 50 % moins élevés qu’en France.

La Thaïlande est également une destination de choix pour ce genre d’intervention, avec des prix très compétitifs, de l’ordre de moins 30 % , toujours en comparaison avec la France.

Enfin la Tunisie est une destination qui attire de nombreux européens que ce soit pour ses tarifs ou encore la qualité d’accueil proposé aux patients.

Il ne faut, en revanche, pas foncer tête baissée vers le chirurgien proposant les tarifs les plus bas.

Si un chirurgien vous promet une opération sans jamais ne vous avoir vu réellement, alors c’est très mauvais signe, et il sera plus prudent de chercher un autre établissement.

Cela dit, dans tous les pays du monde, il existe de très bons chirurgiens et des cliniques très réputées où la qualité du matériel, des soins et de la prise en charge des patients sont au moins d’aussi bonne qualité qu’en France.

Partir en Tunisie pour sa plastie abdominale

Partir au soleil, dormir dans un bel hôtel, et faire son abdominoplastie est devenu plutôt courant.

En Tunisie, plusieurs cliniques fournissent un service de qualité, à des prix tout compris, bien plus intéressants que la seule opération en France.

Les chirurgiens tunisiens n’ont rien à envier aux chirurgiens français, et le suivi est dans l’ensemble de très bonne qualité.

Il faudra bien sûr se renseigner correctement, et ne pas choisir simplement le prix le moins élevé, mais on bénéficiera dans la plupart des cas, de la même qualité médicale proposée dans les meilleures cliniques françaises, avec une prise en charge des patients bien supérieure.

L’opération est-elle Remboursée par la sécurité sociale ?

carte sécurité sociale

Cela dépend de la situation. Pour une plastie abdominale purement esthétique, la sécurité sociale ne prend pas en charge le remboursement de l’opération.

L’assurance maladie intervient seulement pour une abdominoplastie sévère, le surplus de peau doit descendre en dessous du pubis, ou il doit y avoir une altération importante de la paroi abdominale, avec par exemple une hernie.

Il faudra dans la plupart des cas, rencontrer un médecin de la sécurité sociale avant l’opération.

Il conclura si oui ou non l’assurance maladie doit en prendre en charge l’abdominoplastie du patient.